L’orchestre Poly-rythmo ressuscite par magie

Tous les Béninois d’un certain âge ont forcément déjà dansé sur le « I feel good » version vaudou de l’orchestre Poly-rythmo de Cotonou.
Après plus de 42 ans et malgré la mort de certains de ses membres (le fondateur du groupe Clément Mèlomè, le guitariste de génie Papillon, le batteur Léopold Yéhouessi et le rossignol Eskill Lohento), les autres membres du tout puissant orchestre Poly-rythmo sont prêts à reprendre du service pour le grand bonheur des nostalgiques.
Le mythique groupe orchestre Poly-rythmo a vécu l’indépendance du Bénin, la révolution Marxiste, le multipartisme et viennent de faire la preuve que leur musique mêlant racines Africaines et rythmes latinos vivra encore longtemps.
Le « T.P » doit une fière chandelle à Elodie Maillot qui lors d’un voyage à Abomey au Bénin, a été séduite par leur musique intemporelle et surtout par leur chanson « Angelina ».
Pour ses membres, ce sont maintenant des tournées dans le monde entier (Etats-Unis, France, Brésil), bref c’est l’heure de gloire de ces vieux crooners Béninois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :