Archives de Tag: campus de Cocody

Campus de Cocody, vrai faux nouveau départ

« Un départ nouveau, un nouveau départ pour l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody » disaient les autorités Ivoiriennes après tous les travaux sur le campus d’Abidjan Cocody.
Sur le campus, c’est beaucoup mieux qu’avant mais c’est toujours dur pour les étudiants et étudiantes en Côte d’Ivoire qui ont de nouvelles difficultés.
« La nourriture du réfectoire laisse à désirer », « la queue est très longue pour avoir un repas au réfectoire », « pour manger ailleurs qu’au réfectoire on doit descendre jusqu’au CHU de Cocody » se plaignent certains étudiants.
« Ce serait bien si on nous permettait de préparer nos repas dans les chambres », « on manque souvent d’eau pour se laver et pour les toilettes » protestent d’autres étudiants.
C’est dur pour tout le monde qu’on soit étudiants ou pas, les gars!
Et la vie sur ce campus s’est beaucoup améliorée aujourd’hui, quand on sait qu’avant c’étaient les machettes, les barraques, les associations politisées d’étudiants, les bandes de voyous,… bref la violence sous toutes ses coutures.

Publicités

La police universitaire donne des cours de violences

Après les violences qui ont eu lieu sur le campus de Cocody à Abidjan du fait de la police universitaire, les professeurs sont en grève depuis le 03 mars.
Pendant ces 3 jours, cette police désormais sans leur tenue bleue était regroupée devant son siège.
Les enseignants ont repris les cours ce vendredi 07 mars après avoir obtenu le retrait physique et écrit de cette police (appliqué par Conseil de l’université de Cocody) et la radiation des 20 éléments de cette police universitaire reconnus coupables des violences.
Les professeurs et les étudiants demandent aussi la police nationale sur le campus de Cocody pour assurer leur sécurité.
Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, M Ibrahim Cissé Bacongo a perdu son bras de fer avec la présidente de l’université de Cocody, Madame Bakayoko Ly Ramata.
C’est elle qui avait suspendu provisoirement les activités de la police universitaire sur le campus et promis de saisir le gouvernement pour obtenir son départ.
On se demande quelle formation a reçu cette police universitaire et surtout pourquoi M Ibrahim Cissé Bacongo tenait absolument à les protéger de toute sanction?